Mise en relation

Merci ! Nous avons bien reçu votre demande de mise en relation et vous recontactons dès que possible.
Une erreur s'est produite lors de la soumission du formulaire, merci de vérifier son remplissage et de le soumettre à nouveau.
Épargne

Fonctionnement des SCPI de dividendes mensuels

SCPI
Temps de lecture :
5 min

Acquérir des parts de SCPI peut offrir la possibilité aux investisseurs de percevoir des revenus de manière périodique. Ces dividendes correspondent aux loyers encaissés par la SCPI et sont reversés au prorata du nombre de parts détenues par chaque associé. Toutes les SCPI n’ont pas la même politique en ce qui concerne le versement des dividendes. Très souvent, les structures optent pour un versement trimestriel. Certaines d’entre elles, toutefois, revoient leur stratégie d’investissement immobilier et choisissent de verser les dividendes aux associés de manière mensuelle. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les SCPI qui versent des dividendes mensuels.

La SCPI : un placement potentiellement rentable

La SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est un véhicule de placement collectif qui connaît un succès franc à travers tout le pays. Grâce à la SCPI, les épargnants peuvent investir dans l’immobilier locatif, tout en se délestant des différentes tâches inhérentes à la gestion des biens dont elle s’occupe en contrepartie de frais de gestion.

Le fonctionnement de la SCPI  est assez simple. Tout d’abord, elle collecte des fonds auprès de divers investisseurs. Ces derniers, en échange, reçoivent des parts sociales. Une fois la collecte de fonds terminée, la SCPI investit dans un parc immobilier puis met les biens en location. Elle se charge de la gestion locative des logements puis, en fonction des résultats et des loyers perçus, elle verse des dividendes aux investisseurs.

Les gains potentiellement obtenus par le biais de la SCPI sont souvent intéressants. En effet, bien que les performances passées ne présagent pas des performances futures, en 2021, selon les statistiques communiquées par l’Institut de l’épargne Immobilière et Foncière (IEIF) et l’Association Française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM), les SCPI ont délivré un taux de distribution moyen de 4,49 %. Cette performance est supérieure, sur la même période et en échange d’un risque plus élevé, à celles d’autres produits financiers, comme le livret A (sans risque) ou certains contrats d’assurance-vie, par exemple.

La SCPI pour profiter de dividendes mensuels

À quoi correspondent les dividendes ?

Les dividendes sont la part des bénéfices que verse la société civile de placement immobilier à ses investisseurs. Il s’agit finalement de loyers perçus par la SCPI (lien vers SCPI loyer) et issus des logements mis en location. Le terme « dividende » est néanmoins le plus souvent employé, car il s’agit ici d’un investissement dans une société.

En revanche, il est important de souligner que dans le cas où la SCPI ne recevrait plus aucun loyer, elle ne serait plus en mesure de verser des dividendes aux associés. En matière de SCPI, les gains ne sont jamais automatiques ni garantis. En effet, les revenus ne sont pas garantis car ils sont liés aux évolutions du marché de l'immobilier et au bon paiement des loyers par les locataires.

Focus sur les SCPI qui versent des dividendes mensuellement

La fréquence de versement des dividendes varie d’une structure à une autre. Très généralement, les revenus potentiels issus de la SCPI sont versés à chaque fin de trimestre aux investisseurs. Le montant distribué dépend alors du nombre de parts sociales détenues par chaque associé. Le versement est ensuite réalisé par virement bancaire sur le compte indiqué par l’investisseur.

Toutefois, certaines sociétés de gestion misent sur des stratégies différentes afin d’améliorer leur offre et optent pour le versement mensuel de dividendes. Auquel cas, les investisseurs reçoivent chaque mois des revenus potentiels issus des loyers du parc immobilier, hors vacances locatives ou fluctuations de marché. La SCPI, en effet, ne promet aucun rendement mensuel à ses investisseurs, mais les risques sont mutualisés sur plusieurs immeubles. Les épargnants sont donc moins exposés aux risques comparés au propriétaire d’un unique bien immobilier.

Profiter de dividendes mensuels dans le cadre de la SCPI peut être très avantageux pour l’investisseur. Ce dernier dispose, dès lors, d’un complément de revenu potentiellement immédiat, qu’il peut, au choix, utiliser afin d’améliorer son pouvoir d’achat, ou réinvestir.

La fin du délai de jouissance ou le début des dividendes

Lorsqu’un associé vient d’acquérir des parts de SCPI, il doit parfois patienter quelque temps avant de pouvoir percevoir ses premiers dividendes. C’est ce que l’on appelle le délai de jouissance, qui décale la date du premier versement des revenus. Durant cette période, la société de gestion se charge de rechercher et de sélectionner des immeubles dans lesquels investir les fonds collectés.

Ce délai de jouissance est généralement compris entre un et six mois à compter de la date d’achat des parts de SCPI. Une fois la jouissance effective, l’investisseur perçoit alors ses dividendes normalement, de manière mensuelle ou trimestrielle selon le fonctionnement et les statuts de la SCPI. Autrement dit, lorsque le délai de jouissance est fixé au premier jour du quatrième mois, cela signifie qu’un investisseur qui achète des parts de SCPI en mars ne percevra ses premiers revenus potentiels qu’en juillet.

Notez, en revanche, que malgré ce délai de jouissance, l’investisseur devient propriétaire de ses parts de SCPI dès que son achat est acté.

Que faire des dividendes perçus en SCPI ?

L’investisseur est libre d’utiliser les fonds qu’il perçoit de la part de la SCPI comme il le souhaite. Il peut les encaisser directement et profiter des gains pour augmenter son pouvoir d’achat, ou les réinvestir afin d’acheter de nouvelles parts de SCPI (la même qu’actuellement ou une nouvelle). Toutefois, réinvestir dans d’autres parts de SCPI est une bonne solution pour capitaliser les dividendes et se constituer un patrimoine au fil du temps.

Attention, le réinvestissement des dividendes n'exonère pas de la fiscalité, les dividendes sont considérés comme perçus puis directement réinvestis. Chaque réinvestissement est soumis au délai de jouissance. Il est soumis au même risque qu'un investissement classique.

SCPI de dividendes mensuels : tout ce que vous devez savoir

Comment se calcule le rendement d’une SCPI ?

La rentabilité d’une SCPI (lien vers rentabilité SCPI), soit son taux de distribution  (TD), s’obtient grâce à la formule suivante : Taux de distribution : est la division du dividende brut, avant prélèvement libératoire et autre fiscalité payée par le fonds pour le compte de l’associé, versé au titre de l’année n (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) par le prix de souscription au 1er janvier de l’année n.

Quel montant investir dans une SCPI ?

Il n’existe pas de montant idéal à investir dans une SCPI. Tout dépend, en effet, des moyens et de la stratégie d’investissement de l’investisseur. Plus l’épargnant place d’importants montants, plus il peut espérer de gains conséquents. D’une manière générale, il est important de suffisamment diversifier ses placements et de bâtir une stratégie adaptée à sa situation personnelle et patrimoniale.

Le versement des dividendes est-il garanti en SCPI ?

Le versement des dividendes n’est jamais garanti avec la SCPI. Tout dépend des loyers générés, des vacances locatives ou encore de la fluctuation des marchés.

Comment sont imposés les dividendes ?

Les dividendes sont imposés comme des revenus immobiliers. Ils sont taxés selon le taux marginal d’imposition de l’investisseur et sont soumis à des prélèvements sociaux à hauteur de 17,2 %.

A savoir avant d’investir

  • Acheter des parts dans une SCPI est un investissement immobilier long terme. Nous vous recommandons une durée de placement de plus de 8 ans.
  • Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chacun et est susceptible d'être modifié ultérieurement.
  • Comme tout placement, celui-ci comporte des risques. Le capital investi et les revenus ne sont pas garantis : ils sont liés aux évolutions du marché de l'immobilier et au bon paiement des loyers par les locataires.

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement.

Ceci est une communication publicitaire. Veuillez vous référer à la documentation normative des SCPI cibles (Note d’information, DIC,…). Renseignez-vous sur Iroko.eu avant d’investir.‍

Bâtiment Immobilier SCPI
Quelle est la durée d'investissement recommandée en SCPI ?
100
100
100
100
Immeuble en location